fr French en English es Spanish

Echanges-dialogue avec les leaders sociaux sur les stratégies de prévention des violences sexuelles contre les femmes dans le territoire de Walungu

Des associations féminines de défenses de droits des femmes et filles ont vu le jour pour protester sur ces graves violations des droits humains.

Pour sa part PSV s’ inscrit dans cette logique et essaie de d’édifier les femmes rurales par l’alphabétisation, l’éducation au droit pour amener les à connaitre leurs droits et mettre en place des groupes de pression et plaidoyer.

Des séances de sensibilisation des femmes rurales à Walungu (Mars 2018) sur les différentes lois qui garantissent leur protection. Comment dénoncer un violeur et surtout s’opposer à tout arrangement à l’amiable qui favorise l’impunité. Ces femmes réunies au CIP /Walungu ont été invitées à adhérer dans le comité d’Alerte pour la Paix au niveau de chaque village dont elles sont issues.

Par rapport à la prévention, les activités suivantes peuvent être conseillées  :

Impliquer d’autres groupes cibles, comme les agents de police, les leaders de la communauté ;

Conduire les activités de manière conjointe avec des autres organisations ;

Les activités de sensibilisation doivent clairement viser le changement de comportement ;

Encourager les femmes à participer dans le processus de prises de décisions à tous les niveaux ;

Mener des études sur le profil de VSBG au Kivu en établissant les liens complexes entre VSBG et l’économie

. En effet, sans aucun accès ou sans un accès efficace à la justice …,les victimes sont violentées deux fois : la première fois lorsque le crime est commis et la deuxième fois lorsqu’elles se rendent compte qu’il n’existe aucun moyen pour punir, indemniser ou dissuader – et voire qu’elles sont obligées de vivre dans la même communauté que l’auteur qui s’en tire impuni.

Par ailleurs, sans une capacité de détection réelle appuyée par une menace d’une sanction efficace, la loi ne peut pas fonctionner comme un moyen de dissuasion efficace pour ceux peu inquiets de sa dimension morale.

Pour éviter ces problèmes, les victimes doivent avoir un accès efficace à une justice sûre, rapide et fiable. Il est cependant évident que le système actuel n’assure pas cela… »

Des études faites sur l’accès des victimes des violences Sexuelles basées sur genre (VSBG) en RDC soulignent l’ampleur de ces violences au vue des statistiques très effrayantes face à quasi impossibilité de la justice à sanctionner les auteurs.

Du cadre légal sur les violences sexuelles et basées sur le genre

Dans de la vulgarisation des instruments internationaux, régionaux et nationaux sur les lois garantissant les droits des femmes, l’organisation « PEUPLES SANS VOIX » mobilise régulièrement les femmes leaders rurales pour les informer et les sensibiliser de la manière de mener un plaidoyer en ca s de violation des droits des femmes dans les communautés qu’elles représentent .

Voici quelques instruments juridiques nationaux et internationaux garantissant les droits des femmes :

La constitution de février 2006 modifiée dans certains de ses articles par la loi N° 11/002 du 20 janvier 2011 ( Par exemple, les articles 14 et 15 s’insurgent contre toutes formes de violences et de discriminations)

Loi n°06/018 du 20 juillet 2006 modifiant et complétant le Décret du 30 janvier 1940 portant code pénale congolais

Loi n°06/019 du 20 juillet 2006 modifiant et complétant le Décret du 6 août 1959 congolais

Loi n° 08/011 du 14 juillet 2008 portant protection des droits des personnes vivant avec le VIH /SIDA et des personnes affectées

Loi n° 09/001 du 10 janvier 2009 portant protection de l’enfant

Code pénal militaire en ce qui concerne les crimes internationaux

Résolution 1325 (2000) : cette résolution reconnaît notamment que la représentation et la participation des femmes dans la société et dans les processus de décision, ainsi que leur protection face aux violences et aux violations de leurs droits ont un impact important sur la prévention des conflits et le rétablissement de la paix et la reconstruction.

Résolution 1820 (2008) : Elle reconnaît notamment que lors des conflits armés, la violence sexuelle peut constituer une véritable arme de guerre, et qu’elle peut être un obstacle au rétablissement de la paix et de la sécurité internationale

Résolution 1888 (2009) : Elle apporte de nouveaux outils permettant une meilleure application de la résolution 1820 : représentant spécial, rapports annuels, groupes d’experts, conseillers au sein des OMP

Résolution 1612(2005) : Elle porte sur la surveillance, le reportage et la sanction des contrevenants, en particulier en cas de viol et de tout autres abus sexuel graves sur les enfants (violations des droits des jeunes filles)

En mars 2008, le Secrétaire Général a lancé une campagne globale pour lutter contre les violences faites aux femmes, y compris les violences sexuelles en conflit armé.

La Convention pour l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes(1979)

La quatrième Convention de Genève (1949) veut que les femmes soient particulièrement protégées contre n'importe quelle attaque allant à l’encontre de leur honneur, en particulier les viols, la prostitution imposée, ou n'importe quelle autre forme d’actes indécents.

La Déclaration de l'Assemblée Générale(1974) protège les femmes et les enfants en conflits armés et porte sur la nécessité de traiter des menaces spécifiques proférées contre les femmes lors des conflits armés.

La Déclaration de l'Assemblée générale de 1993 sur l'élimination de toutes formes de violences à l’égard des femmes condamne toute forme de violence contre les femmes y compris les violences sexuelles.

La Déclaration et la Plateforme d’Action de Beijing en 1995 reconnaît que les violences faites aux femmes comprennent le viol, l’esclavage sexuel et les grossesses forcées et constituent un obstacle à l’égalité, au développement et à la paix.

Le statut du Tribunal Pénal international de Rome(1998) considère le viol systématique comme un crime de guerre et un crime contre l'humanité, et dans certaines circonstances comme un acte de génocide.

 

Affichages : 2640

News

Children want the return of peace in DRCongo

A song for PEACE by Children from Democratic Republic of the Congo

"Peuples Sans Voix" PSV

08 -03 - 2017
Empowering Women in Villages in Democratic Republic of the Congo

Galerie Photos Walungu AGR

Galerie Photos

Youtube Videos