fr French en English es Spanish

Célébration de la Journée internationale de la femme du 08 mars 2018

La célébration de la journée internationale de la femme dans la province du Sud Kivu a eu lieu le 8 mars 2018. Conformément à la décision de la Madame la ministre provinciale du genre, famille et enfant, cette journée devait être célébrée par toutes les organisations féminines dans la ville de Bukavu où une mini foire économique de 3 jours a été organisé pour que ces organisations montrent la visibilité de leurs actions sur le terrain.

Comme l’organisation « PEUPLES SANS VOIX » travaille avec les femmes rurales dans le territoire de Walungu, une délégation de « PEUPLES SANS VOIX » était présente aux manifestations à Bukavu pendant qu’une autre équipe conduite par la Secrétaire Exécutive, Madame Odette IRANGA a célébré cette journée du 08 mars 2018 avec les femmes rurales de Walungu.

Le thème internationale 2018 était : « L’heure est venue les activistes rurales et urbaines transforment la vie des femmes »

En RD Congo, le sous –thème nationale de la journée internationale choisi était « Inclusion financière pour l’autonomisation de la femme et de la jeune fille en milieu rural »

Pendant le discours pour cette journée Mme la Coordinatrice a montré aux participants l’importance du thème retenu par l’ONU femmes qui correspondait avec les activistes de soutien économique que PSV réalise avec les femmes rurales avec le soutien de VGIF.

Pour rappel, la journée internationale des femmes est célébrée dans de nombreux pays à travers le monde. C’est un jour où les femmes sont reconnues pour leurs réalisations, sans égard aux divisions, qu’elles soient nationales, ethniques, linguistique, économique, etc.

La secrétaire Exécutive de PSV a insisté sur le thème national institué par les autorités du pays à savoir : Inclusion financière pour l’autonomisation de la femme et de la jeune fille en milieu rural »

C’était l’occasion de faire le point sur les luttes et les réalisations passées et surtout de préparer l’avenir et les opportunités qui attendent les futures générations de femmes. C’est pour cette raison que PSV à travers le groupe d’entraide des femmes ou mutuelle de solidarité, l’élevage des poules, l’éducation des femmes sur la connaissance et de leurs droits et comment les revendiquer ; ses bénéficiaires a pu montrer aux participants les bénéfices qu’elles ont dans ses activités jusqu’à ce jour.

Cette journée internationale de la femme 2018 célébrée à Walungu par les femmes membres de PSV, a été magnifique et au total 256 femmes ont pris part à cette activité, dont 75 hommes en tant bénéficiaires directs. Les messages et le discours prononcé ont été relayés sur le média local « la radio Mulangane FM » permettant ainsi aux habitants du territoire voisin de Mwenga d’être informés sur les activités de la journée internationale de la femme du 8 mars 2018. Des appels reçus en provenance des habitants des villages voisins et même lointains ont confirmé que cette journée internationale est très suivie par beaucoup de personnes (hommes et femmes).

Connaitre les faits des femmes et filles rurales

Les femmes membres de PSV, contribuent à la sécurité alimentaire à travers la vente des œufs, des poules dans leur milieu respectif, parmi elles, nombreuses ont montré que à partir de leurs élevage elles ont élargi d’autres élevage tel que : l’élevage de porcs, chèvres,

Notion sur la mutuelle de solidarité

Mme la chargée des programmes au sein de PSV a essayé d’expliquer aux participants à cette journée, la signification de la mutuelle de solidarité, les avantages et le fonctionnement d’une mutuelle de solidarité.

Etude de cas 5 participants ont montré l’expérience dans la mutuelle de solidarité notamment

1. Mme PESA membre de la MUSO , Bakazi Rhucilwek’o constitué de 48 personnes

2. Mme MAPENDO M BASHIMBE

3. Mme MIKORA : membre de la MUSO RFDP

4. Mme Clarisse BYAMUNGU : membre de la MUSO « AVEC » Rhuzusanye

5. Mme Sylvie M’Namurhama : MUSO RHUGWASANYE

Leçons apprises

Toutes ces femmes ont montré l’avantage de la mutuelle de solidarité, car être membre du groupe d’entraide des femmes (Mutuelle de Solidarité) on ne demande pas le certificat de la maison pour avoir un prêt monétaire, comme on fait dans d’autres entreprises des micros finances.

Résultats attendus et atteints pour cette activité du 8 mars 2018

Après cette activités plusieurs participants à cette manifestation non membres de l’asbl PSV ont voulu adhérer dans l’association, car ils ont vu l’avantage des activités qui sont organisées au sein de cette association.

Parlons aussi que cette journée, il y a eu remise 50 poules pour d’autres nouveaux bénéficiaires selon la devise qui « reçoit donne à l’autre»

Un groupe des jeunes a été créé à cette journée, c'est-à-dire « Peuples Sans Voix » section jeunes Tuungane kwa maendeleo « jeunes unissons –nous pour le développement »

A l’étape de Bukavu, beaucoup d’organisations féminines avaient des stands érigés dans le terrain de l’institut Supérieur Pédagogique sous forme de mini-foire économique. PEUPLES SANS VOIX y a participé également et des messages des plaidoyers des femmes ont été lus et présentés aux autorités. Des sketchs ont été joués symbolisant les types violences subies par les femmes, les danses folkloriques ont égayé le public présent, surtout avec les femmes de VDAY.

Galerie photos pour la journée internationale 2018 à Bukavu où PSV a pris part à travers sa délégation de plus de 10 personnes.

 

Cette femme « Mapendo Clarice » a représenté PSV à la mini foire économique de la JIF 2018 à Bukavu où elle avait vendu les produits de son activité génératrice des revenus diversifiée à partir de la vente des produits d’élevage qu’elle a reçu du projet financé par VGIF.

Affichages : 2872

News

Children want the return of peace in DRCongo

A song for PEACE by Children from Democratic Republic of the Congo

"Peuples Sans Voix" PSV

08 -03 - 2017
Empowering Women in Villages in Democratic Republic of the Congo

Galerie Photos Walungu AGR

Galerie Photos

Youtube Videos