fr French en English es Spanish

PEUPLES SANS VOIX - CELEBRE LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME 2017 AVEC DES INTERVENANTS LOCAUX DANS LE TERRITOIRE DE WALUNGU, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

 

Bref résumé

Peuples Sans Voix (PSV) est une organisation enregistrée basée dans la province du Sud-Kivu dans l'est de la DRCongo visant à transformer la vie des femmes et des filles

Dans le but d'accroître la visibilité du projet dans la région pendant l'IWD 2017, de nombreuses parties prenantes et autorités ont été associées pour célébrer avec le PSV la Journée internationale de la femme 2017 à Walungu.

Comme mentionné dans le projet pluriannuel (Année 1), la célébration de l'IWD 2017 a un intérêt particulier pour les femmes et les filles à revendiquer leurs droits et à dénoncer toutes les formes de discrimination qu'ils subissent quotidiennement.

Au PSV, le 8 mars 2017 était un jour particulier dans la communauté en tenant compte des événements, des programmes et des activités menés par le PSV en collaboration avec le sous-bureau du Ministère provincial du genre et de la famille établi à Walungu.

En bref, les participants ont entendu de nombreux discours, témoignages, dénonciation de toute discrimination à l'égard des femmes et des filles.

Voici les noms et la fonction des participants qui ont eu leur mot à dire lors de l'événement:

Le premier à parler était:

Responsable du sous-bureau du genre et de la famille dans le territoire de Walungu 
Mme Esperance NGOMORA, a été l'orateur principal chargé de résumer tous les discours et les discours présentés en français et les traduire en swahili et Mashi (langues locales parlées dans la région)

2. Le Secrétaire exécutif du PSV


Mme Odette IRANGA LUSHAYIRE.

Elle a présenté le discours d'ouverture pour accueillir les participants en leur rappelant la journée de l'importance du 8 mars, célébrée chaque année dans le monde par les femmes et les filles

Elle a présenté Mme Laetitia pour parler de l'IWD 2017 avec

L'agent de programme de Peuples Sans Voix 
Mme Laetitia SHINDANO (a présenté l'objectif de l'IWD, de la Journée internationale de la femme, de l'endroit où elle s'est déroulée, comment la célébrer et ce que les femmes et les filles congolaises doivent faire pour revendiquer leurs droits).

En même temps, Peuples Sans voix a distribué 50 exemplaires de la Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies sur les droits de la femme, 25 exemplaires de la loi sur la violence sexuelle en RDC et 100 exemplaires de l'histoire de la Journée internationale de la femme

4. Edith M 'KOKERE, représentant de la société civile


Elle a présenté un mémorandum sur la moitié de toutes les femmes et les filles dans le territoire de Walungu en dénonçant la violence quotidienne à l'égard des femmes et des filles, les sévices sexuels, un petit nombre de filles non scolarisées, le mariage d'enfance, la discrimination des femmes pour accéder au travail De responsabilité, etc.

5. KEKE Jules, avocat avocat au PSV, a expliqué la résolution 1325 de l'ONU et les difficultés auxquelles les femmes congolaises ont été confrontées pour voir le retard enregistré dans sa demande. Cette résolution n'a pas de contraintes pour l'État et les gouvernements. 
L'administrateur du territoire de Walungu, M. Faustin Ndindiya Wa 
NGALALA a centré son discours en invitant les femmes à ne pas garder à l'esprit qu'elles sont faibles, inférieures aux hommes, mais elles sont aussi capables et très fortes à plus.

Il voulait les voir enrôlés à l'armée congolaise et à la police, car ils comptent parmi les membres de l'armée et dans la force de police pour que le genre soit respecté.

Il a apprécié PEUPLES SANS VOIX qui a invité un avocat masculin à expliquer la résolution 1325 de l'ONU pour les droits des femmes.

Le représentant du Royaume de Ngweshe, M. KARHAZO Innocent, a prononcé le discours envoyé par le Mwami de Ngweshe. Il a invité toutes les femmes et les filles à s'inscrire à la liste des femmes candidates en tant que député, car si elles sont nombreuses au parlement, il y aura un espoir de voir la loi sur les droits de la femme votée. L'année 2017 est une année spéciale d'élections présidentielles et parlementaires en RDC. 
L'ancien ministre de l'école secondaire et de l'Université de l'Université, qui est également le conseiller du président Kabila de la RDC, M. Masu GA RUGAMIKA, originaire de la région, a pu célébrer avec les femmes l'IWD 2017. Il leur a également exhorté à Un grand nombre de femmes et de filles inscrites aux prochaines élections générales en RDC. Parce que les droits des femmes peuvent être bien réclamés et que la loi est votée s'il y a un grand nombre de femmes au parlement. 
9. Entretien de la radio Mulangane avec le Secrétaire exécutif de Peuples Sans Voix


Un journaliste de la radio Mulangane s'est approché de Mme Odette IRANGA du PSV pour parler de l'IWD 2017 organisée par Peuples Sans Voix et aussi sur le projet actuel soutenu par VGIF. C'était l'occasion de présenter le projet, les progrès et son impact sur les bénéficiaires. Elle a déclaré que l'IWD 2017 faisait partie de l'activité de projet pluriannuelle afin d'améliorer les droits des femmes, dénoncer la discrimination

10 Témoignages des femmes impliquées dans le projet.

Tous ceux qui ont pris le mot ont déclaré combien ils voyaient leurs vies avec des changements à travers la volaille reçue du soutien de VGIF.

Cocktail 
Après shari

 

Affichages : 1737

News

Children want the return of peace in DRCongo

A song for PEACE by Children from Democratic Republic of the Congo

"Peuples Sans Voix" PSV

08 -03 - 2017
Empowering Women in Villages in Democratic Republic of the Congo

Galerie Photos Walungu AGR

Galerie Photos

Youtube Videos